L’ISOLEMENT

Crédit photo : Dalila Assefsaf

L’isolement ne connait pas de genre. Il frappe au hasard l’homme,  la femme,  l’enfant. Il frappe sans préavis. 

Atlantide

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *